an blog | AJBlog Central | Contact me | Advertise | Follow me:

Conductor dies during funeral march

The French conductor Jean-Marc Cochereau collapsed and died yesterday in mid-rehearsal at Orléans. He was working on Beethoven’s Eroica and suffered cardiac arrest during the Marche funèbre. Cochereau, 61, had guest conducted in Italy, Canada and Los Angeles.


Here’s the AFP report, carried in Le Figaro.

Jean-Marc was the only son of the celebrated organist of Notre-Dame, Pierre Cochereau.

                                                            picture: classiquenews.com


short bio: 
Né en 1949, il commence ses études musicales à l’âge de 5 ans. À 16 ans, il remporte 2 grands prix de la ville de Nice en piano et direction d’orchestre. Admis au CNSM de Paris, il obtient un 1er prix d’harmonie et de direction d’orchestre à l’unanimité.
Parallèlement, il collabore pendant 6 ans au Festival de musique sacrée de Nice où il obtient en 1976 le Grand Prix du disque (Jeanne au bûcher d’Honegger).

Il a été l’invité régulier de l’orchestre de la RAI Italienne, de l’Opéra du Rhin et en 1984, de l’Orchestre de Los Angeles (concert inaugural du Grand Orgue de la Crystal Cathedral). Il a réalisé des enregistrements pour la Radiodiffusion française et dirigé de nombreuses productions lyriques (jusqu’au Canada) ainsi que la plupart des orchestres régionaux.

Titulaire du Certificat d’Aptitude de Directeur, il a dirigé les Conservatoires de St Raphael, Valence et Orléans. Depuis 1987, il est directeur musical de l’Orchestre d’Orléans qui a produit son premier enregistrement. Depuis 2001, il est directeur du Conservatoire National de Région de Tours. Directeur musical des Orchestrades de Brive et de l’Orchestre Régional des Jeunes du Centre, il est spécialisé dans la formation des orchestres de jeunes et avec eux présente de nombreuses productions (Pelléas, Faust, Fidelio …), et en 1993 a participé au printemps musical de Tunis.

Plusieurs fois invité par l’association des Orchestres de Jeunes du Québec, il est depuis 2001 en charge de la direction musicale de l’Orchestre des Jeunes du Centre.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Comments

  1. It looks like the weight he was carrying couldn’t have helped him very much.

  2. It appears that Maestro Cochereau’s family history could have been a risk factor as well. Here is a link to his father’s New York Times obit:
    http://query.nytimes.com/gst/fullpage.html?res=9A04E4DA1539F934A35750C0A962948260

an ArtsJournal blog